jeudi 20 avril 2017

La case de l'oncle Tom chez Flammarion

Le livre a vieilli. Certes. Mais il demeure un classique dans le genre et une oeuvre majeure de Mme Henriette Stowe (Harriet Beecher Stowe). On considère du reste que la Guerre de Sécession a été déclenchée par les tensions provoquées par ce morceau de littérature. Son auteur était d'ailleurs une abolitionniste qui dépeignait toute l'horreur de l'esclavage, tout en estimant que l'amour chrétien pouvait arranger les choses. Abraham Lincoln aurait prononcé cette phrase en pensant à elle : "C'est donc cette petite dame qui est responsable de cette grande guerre."

Publié chez Flammarion, vraisemblablement dans le début du XXe siècle (1911 ? aucune date n'est précisée dans l'édition que je détiens), le livre - traduit par Kathleen Fitzgerald - est émaillé de superbes illustrations du Britannique Thomas Derrick. L'une de ses oeuvres, "Le jugement de Paris" est exhibée au Brooklyn Museum Of Art, depuis 1925. 

Tout savoir sur "La Case de l'Oncle Tom" (en anglais) : ici.



lundi 3 avril 2017

Quand j'étais tout riquiqui

En 1950, les éditions Vaillant lancent le premier numéro de Roudoudou. Le personnage est dessiné par Arnal, celui-là même qui a créé Pif. Une année plus tard, c'est au tour de Riquiqui de naître sous la plume de René Moreu. Ce dernier a d'ailleurs été, pendant plusieurs années, rédacteur en chef de Vaillant. Ce fut lui aussi qui fut l'un des créateurs de Vaillant avec son épouse Madeleine Bellet, également directrice du mensuel Riquiqui.

Riquiqui est un ourson souriant auquel il arrive de joyeuses aventures. C'est mignon tout plein mais ce qui est plus singulier, c'est le parcours de son auteur.

René Moreu est, en effet, un artiste très sérieux, rattaché au courant de l'Art singulier. Un mouvement qui se distancie de l'art dit officiel par la revendication d'une certaine spontanéité face à l'intellectualisme des artistes établis. Moreu est un artiste hors normes et un peintre prolifique qui va créer des gouaches et des collages et travailler la peinture matière. Em même temps, il pratique le dessin à la craie et au feutre. Il est à l'origine d'une façon inédite de composer en peinture. On est bien loin de Riquiqui.

Dire qu'en 1943, alors qu'il n'a que 23 ans, il est frappé d'une maladie rétinienne qui lui laisse peu d'espoir. Ce qui n'a pas empêché plusieurs générations de tout-petits d'être émerveillés par les "belles images" de Riquiqui.