jeudi 21 décembre 2017

HIT magazine, le début des années 70 couleurs pastel

En 1973, j'avais... heu... Tout compte fait, je n'étais pas née. Raison pour laquelle je m'offre une petite tranche de nostalgie bien saccharinée. Miraculeusement trouvé dans une pile de magazines d'une bouquinerie bruxelloise, ce Hit se laisse encore feuilleter, quarante-cinq années plus tard. Sur la couverture, un jeune Julien Clerc au regard doux et au sourire enjôleur souffle une bulle frappée d'un "joyeux Noël". Le titre est accrocheur : "Julien : enfin seul !" Sur une double page, on apprend finalement que le beau Juju avait bouclé ses malles pour se payer une fugue... à 200 kilomètres au sud de Paris ! 

Double page aussi pour les vedettes préférées de Hit qui envoient leurs meilleurs voeux. Mike Brant a droit à quatre pages parce qu'une "femme le rend immortel !" Une milliardaire américaine collectionneuse de tableaux est frappée par le charme de Mike Brant et décide qu'il ferait un modèle idéal pour une peinture. Stone et Charden passeront le plus beau Noël de leur vie en compagnie de leur fils Baptiste. Joe Dassin a fait chanter un moustique. Frédéric François connaît sans doute la gloire mais "il vit comme un ouvrier" et pourtant, son titre "Je voudrais dormir près de toi" s'est écoulé à 600.000 exemplaires.

Les sorties vinyles mensuelles épinglées par Hit : deux 45 tours de Gilbert O'Sullivan, "Clair" et "What could be nicer" ; le deuxième 33 tours du chanteur irlandais précédemment nommé, "Back to front" ; le 4e album de Randy Newman, "Sail away" dont la voix, précise l'entrefilet, ressemble à celle de Ray Charles ; le "Live Experience" de Jimi Hendrix ; un 45 de Leon Russell, "Tight Rope".

Le numéro a beau porter la date du mois de janvier, les rédacteurs n'en sont pas moins au mois précédent. On apprend ainsi comment les vedettes passeront le réveillon de Noël et ce qu'ils souhaitent découvrir dans leurs souliers... Je chipe ces quelques souvenirs authentiques ou pas : Johnny Hallyday passera le Noël 72 avec Sylvie ainsi que leur fils David dans la neige à Avoriaz. Louis de Funès aura le verre de champagne à la main dans les coulisses du théâtre du Palais Royal où il joue "Oscar". Polnareff devrait être chez Maxim's où, dit-on, "il a invité une demi-douzaine de personnes (du sexe faible, bien sûr)." Au menu : caviar aux pommes de terre, filet de boeuf braisé à l'ancienne, salade de pointes d'asperges, foie gras, sorbet aux fruits, le tout arrosé de Château-Latour 1948 et de Don Perignon 1955. Et pour rire, voici ce que certaines stars attendent pour Noël : l'édition originale d'"A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust, un Picasso époque bleue pour Claude François, Raquel Welch (!) pour Michel Polnareff, une montre Louis XV à gousset ovale pour Antoine... 


Le hit parade en Belgique, c'est : 1. Demis Roussos "My reason", 2. Art Sullivan, "Ensemble", 3. Crazy Horse "Un jour sans toi", 4. Slade LP "Slade alive", 5. Julio Iglesias "Un canto a Galicia", 6. Stone & Charden "Laisse aller la musique", 7. Anarchic System "Pop corn", 8. Roxy Music LP "Roxy Music", 9. Frédéric François LP "Frédéric François", 10. Black Sabbath LP "Volume 4"

Et pour la France qui adule Mike Brant cette année-là, c'est par ici :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire