jeudi 9 novembre 2017

Cloclo et Petula main dans la main

Claude François et Petula Clark partageaient une amitié profonde. C'est grâce à elle qu'il découvre l'Angleterre. Lui qui rêve de fouler les scènes d'Outre Manche... Dans les années 60, il veut enregistrer ses disques là-bas parce qu'il sait que les meilleurs musiciens s'y trouvent. Il enregistrera d'ailleurs à Londres, sous la direction musicale de Les Reed, comme l'épingle Fabien Lecoeuvre dans "Le petit Lecoeuvre illustré : dictionnaire. Histoire des chansons de A à Z". Avec Petula, il découvre le quartier des antiquaires à Covent Garden et les bonnes tables aussi. Petula est présente au début de sa carrière et elle le sera jusqu'à la fin, comme l'écrit Bertrand Tessier dans son livre "La dernière nuit de Claude François"

Cette image est extraite du magazine belge "Le Patriote Illustré" dans son édition du 24 septembre 1967. L'article de Jacques Mercier s'attache à décrire un marché du disque en crise... déjà. Cloclo et Petula Clark se promènent main dans la main à Londres. Comme un goût sucré de nostalgie...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire