lundi 20 avril 2015

Nos amis de la télé: mais qui sont donc ces superhéros?


Il y a quelques années, une brocante connaissait ses derniers moments et tandis que les vendeurs clôturaient leurs affaires, un brocanteur a hélé l'un de mes fils. On aurait dit un Père Noël en civil, tant son visage était avenant et son sourire jovial. Il a simplement tendu ce 33 tours en murmurant "c'est cadeau pour le petit". Il avait ensuite fouillé dans ses boîtes, en avait exhumé une cassette vidéo et l'avait tendue à mon autre fils.

Avec les enfants, on en avait sérieusement conclu que cet homme devait être Père Noël ou du moins, un vague parent. 

J'ai précieusement préservé son cadeau. D'abord parce que j'aime les objets qui viennent du passé, qu'il soit lointain ou récent. Et puis parce que tout ce qui a trait à l'enfance (surtout la mienne) me touche toujours. Ce vinyle est sorti en 1979 et ce sont Pierre Douglas, journaliste et homme de scène, le comédien Michel Roux (la voix française "officielle" de Tony Curtis), Gérard Hernandez (Scènes de Ménage) Roger Carel, etc. qui prêtent leurs voix.

A l'exception de Scooby-Doo (épelé "Scoubidou" à l'époque), je parie que les plus jeunes n'ont jamais entendu parler des autres séries animées qui égayaient les mercredis après-midi pluvieux des petits. Je crois me souvenir que ces dessins animés étaient essentiellement diffusés dans le cadre de l'émission "Les visiteurs du Mercredi" sur TF1. 

Capitaine Caverne était un homme préhistorique emprisonné dans un bloc de glace et délivré par trois jeunes filles, Brenda, Lili et Babette. D'aucuns prétendent qu'il ne s'agit ni plus ni moins que d'une parodie de "Drôles de Dames". Ursul était un petit chien malin et son ami Momo, un singe costaud et ventru moulé dans une tunique violette, dont la particularité était d'être très balourd. Mightor fait partie de la famille des superhéros, préhistorique, celui-là encore, et protecteur de son village. Hong Kong Fou-Fou était quant à lui un chien (nommé en réalité Perry) qui travaillait dans un commissariat. Il était justicier masqué et surtout gaffeur professionnel à ses heures perdues. Pas des oeuvres impérissables sans doute mais d'excellents moments sur le petit écran, souriants tout simplement. ©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire