vendredi 30 novembre 2012

Le chewing-gum qui gicle!


Dans les années 70, le chewing-gum était l'accessoire indispensable, le petit plus qui donnait LA touche américaine au look. Il était bien entendu interdit de mâchouiller en classe, sous peine d'être exclu manu militari. Les bubble-gums nous valaient quelques belles parties de concours  de bulles. Mon jeune frère soufflait de belles grosses bulles avec lesquelles je ne pouvais rivaliser. Pour récupérer ma superbe, je pointais un ongle piquant sur son oeuvre qui s'étalait en substance informe rose et collante sur son visage furieux.
Et puis, Freshen-Up est apparu et la gomme à mâcher s'est transformée en expérience liquide fourrée de fraîcheur. Je laissais fondre le plus longtemps possible le petit carré vert sur ma langue, puis, d'un coup incisif, je le mordais et le liquide vert pin jaillissait pour s'éparpiller sur les papilles. "Le nouveau chewing-gum qui gicle! Avec un centre liquide pour mieux rafraîchir l'haleine." La nostalgie a décidément des parfums chlorophyllés rafraîchissants. ©
A siroter, la pub sur le petit écran :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire