jeudi 19 janvier 2012

Flash sur le prêt-à-paraître

Faire croire qu'on en sait un bout sur la psychologie ou n'importe quel autre sujet, en avalant en deux temps trois mouvements les quelque 150 pages d'un Marabout Flash... Et hop ! je suis physionomiste et capable de lire au travers des gens comme dans une encyclopédie. Merci, Marabout ! "La tête en poire est toute de matérialité et d'instinct ; elle travaille, organise et commande à son profit." Bref, le quidam en question n'a rien d'une ... bonne poire. Là, ça frise le scabreux ou l'éclat de rire si vous avez le sens de l'humour : "un nez très long chez la femme : masculinité - homosexualité possible. Un nez très court chez la femme : vulgarité et instincts sans contrôle. Un nez crochu : s'abaissant fort vers la lèvre supérieure : ladredrie - accaparement - rancune. Un nez en boule : esprit chicanier - agressivité." Aïe, aïe ! "Si les lèvres sont très épaisses, en bourrelet et continuellement entrouvertes, les indices deviennent plus sérieux : sensualité grossière, manque de pudeur, voire même, cynisme dans les questions sexuelles." Hou, la grosse cochonne ! Et même le cheveu est passé au crible de ce manuel édité en 1961 (comme si la date pouvait excuser le mauvais goût) : "Les cheveux broussailleux trahissent l'esprit indiscipliné, vicieux ; la dureté également." Surprenant comme on passe allègrement de l'indiscipliné au vicieux !

"Je me relaxe !" J'ai épinglé un exercice très bon pour les langues de vipère : la détente de la langue. "(...) Respirez ensuite normalement pendant une dizaine de secondes - souriez pendant 5 ou 6 secondes, en continuant de respirer normalement - cessez de sourire ; laissez revenir votre bouche au repos - ouvrez la bouche au maximum, et tirez la langue, au maximum également ; inspirez l'air (par la bouche évidemment) - poussez un formidable soupir - refermez le tout (si je puis dire), et reprenez la respiration au ralenti - faites une déglutition - inspirez fort et expirez fort, par le nez - levez-vous lentement - continuez cette excellente détente en contrôlant vos gestes pendant 5 minutes." Et j'ajouterais même ceci : si vous avez quelque chose de méchant à dire, poursuivez l'exercice jusqu'à l'extinction de votre envie de médire ! ©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire