dimanche 20 novembre 2011

Non, non, rien n'a changé : les Poppys ne sont toujours pas papys

Si vous étiez adolescent dans les années 70, vous connaissez les Poppys. Et quand bien même vous ne seriez pas né dans le berceau du Flower Power, je parie que leur nom vous dit quelque chose. Cette chorale de gamins venue d'Asnières-sur-Senne et fondée par Jean Amoureux, avait, en réalité, fait ses premiers pas en interprétant les chansons du générique des feuilletons "Sébastien parmi les hommes" et de "Poly". Et puis, il y a eu "Noël 70" écoulé à 600.000 exemplaires et surtout "Non, non, rien n'a changé" vendu à 1.200.000 exemplaires. Si le contexte n'est plus le même, force est de constater que le message des Poppys est toujours d'actualité. Eh non, rien n'a changé sous le soleil...

Un vent nourri de pacifisme, un cri contre la guerre et la violence des grands, une apologie de l'amour soufflait sur la jeunesse des 70's. Les tubes ont déferlé, plus de 4 millions de disques ont été vendus et un jour, les Poppys ont disparu.
Si le show business a fermé le rideau sur eux, la chorale subsiste toujours aujourd'hui et traîne toujours dans son sillage son lot d'indécrottables nostalgiques. Les Petits Chanteurs d'Asnières poursuivent leur petit bonhomme de chemin. ©

http://www.pcaif-poppys.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire