mercredi 12 octobre 2011

Un magazine qui avait du pif

Dans les années 70, je raffolais de "Pif Gadget" et "Pif Poche". Le dernier avait un format idéal pour les longs déplacements en voiture. Compacts et copieux en activités délassantes, les "Poche" me permettaient de passer d'agréables moments. Sur la page de gauche, je résolvais les énigmes, complétais les mots croisés, devinais les rébus et les charades... Sur la page de droite, j'avalais en deux temps trois mouvements les quatre cases de gag.
Pour le premier (récemment ressuscité), l'argument de vente était habile. On achetait avant tout "Pif" pour son gadget, d'autant que celui-ci se caractérisait toujours par son originalité débridée. Et si la fantaisie n'était pas au rendez-vous, tout était dans l'emballage. J'avais une fois supplié ma mère d'acheter "Pif Gadget" parce qu'il était paré d'une mystérieuse herbe magique...
"Mais non, Maman", avais-je décrété. "Ce n'est pas du cresson, c'est de l'herbe magique. Nulle part, on ne parle de cresson..." J'avais placé les graines dans un ravier garni d'ouate, humecté les semences et déposé la précieuse concoction sur le radiateur de la salle à manger. Chaque jour, j'examinais avec des yeux ronds le contenu de mon petit ravier dont l'herbe croissait plus ou moins généreusement. Lorsqu'elle est arrivée à maturité, j'ai arraché quelques jeunes pousses qui craquèrent sous mes dents. Leur saveur piquante qui taquinait mes papilles, avait presque des accents exotiques. "Maman, il faut que tu achètes de l'herbe magique. J'adore !"  ©

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire